Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 13 juin 2015

Hic & Hec de Mirabeau : gîte en bois pour un feu de poutre

gazettarium,abbé,église,évèque,fesses,feu de poutre,gîte en bois,hic & hec,inceste,libertin,littérature érotique,mirabeau,morale au bordel,mythologie,nietzsche,pédophilie,pénis,sade,sapho,scandale,sensualité,sexe,sylvain métafiot,tabous,tétons,vagin,valbouillant

 

« Ils veulent que chacun soit aveugle comme eux
C’est être libertin que d’avoir de bons yeux. »
Molière

 

Du comte de Mirabeau (1749-1791) nous connaissons surtout le personnage révolutionnaire, le tribun parlementaire, auteur d’essais politiques contre le despotisme et de discours enflammés. Pourtant, à l’égal de certains de ses plus illustres contemporains (Laclos, Casanova, Sade, Diderot, Crébillon) Mirabeau excella dans le genre du roman libertin, souvent sous couvert d’anonymat. Publié après la mort de l’écrivain, Hic & Hec s’inscrit dans la lignée d’Erotika Biblion et du Rideau levé, ou l’éducation de Laure. Un petit roman licencieux dont Apollinaire affirmait qu’il « a été écrit avec une grâce et un esprit qui sont rares » et dont la lecture peut redonner son ardeur d’antan au plus frigide des ancêtres.

 

Ici l’on s’égare

gazettarium,abbé,église,évèque,fesses,feu de poutre,gîte en bois,hic & hec,inceste,libertin,littérature érotique,mirabeau,morale au bordel,mythologie,nietzsche,pédophilie,pénis,sade,sapho,scandale,sensualité,sexe,sylvain métafiot,tabous,tétons,vagin,valbouillantHic-et-Hec c’est ainsi que se nomme le héros de cette histoire. Jamais appelé autrement que par « ceci et cela », ce jeune androgyne délicat goûtera ainsi aux divers plaisirs de la chair, tant avec les femmes qu’avec les hommes, dans des bras novices autant que dans ceux de ses ainés, alternant les jeux et les joutes sexuelles avec la même avidité. Puritains, détournez les yeux ! L’éloge des amours interdites commence dès les premières pages de cette douce aventure dévergondée.

 

Les mains baladeuses de son maître d’école seront ainsi les premières à éveiller les recoins mystérieux du corps du jouvenceau. Tantôt par d’indécentes caresses, puis par des coups de verges bien senties que le jeune écolier retournera, avec la même « tendresse », à son régent Jésuite : « Enfin je m’enhardis et, empoignant son sceptre comme il avait fait du mien, je le fustigeai si vertement qu’il versa des larmes de plaisir. […] Il fut mon Socrate, je fus son Alcibiade ! Tour à tour agent et patient, il mit sa gloire à perfectionner mon éducation. »

Lire la suite

mercredi, 11 mars 2015

Dieu cinématique

 

Après le questionnaire du Miroir et celui sur la Politique, Ludovic Maubreuil nous propose un questionnaire portant sur les dieux et les mythes au cinéma. L'occasion de mettre sa foi de cinéphile à l’épreuve.

 

1) Parmi tous ceux qui ont été représentés au cinéma, quel est votre dieu préféré ?

Celui qui créa la femme, pardi !

Et dieux créa la femme.jpg



2) Quel édifice religieux, présent dans un film, vous a donné envie de vous y attarder ?

Celle qu'occupe Andreï Roublev dans le film de Tarkovski.

Andrei roublev.jpg

 

Bien que je serais curieux de découvrir le mystère de l'église démoniaque de L'Antre de la folie de John Carpenter.

antre de la folie.jpg

 

 

3) Quel personnage de prêtre vous a le plus marqué ?

Don Pietro Pellegrini, l'admirable prêtre résistant dans Rome, ville ouverte de Roberto Rossellini.

Rome.jpg

Lire la suite

mercredi, 24 avril 2013

Je suis (...)phobe

1045583890.jpg

 

Je laisse à votre guise le soin de remplir les pointillés. De quoi avez-vous peur? Des araignées, des serpents, des pois chiche? Comme bon vous semble. Mais je ne viens pas pour vous parler de vos peurs viscérales animales (quoique), je viens vous parler des autres peurs.

 

Xénophobe, Homophobe, Judéophobe, Islamophobe, Arabophobe, Francophobe, Anglophobe, anti-féministe, anti-libéraliste, anti-communiste, anti-machiste... Il existe tellement de raison d'être (...)phobe ou anti que j'ai peur de l'être moi aussi, me voici donc Phobophobe.

Lire la suite