Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Kingsman : le beauf s’habille chez Henry Poole | Page d'accueil | Les naufragés du Batavia : anatomie d’un massacre »

mercredi, 11 mars 2015

Dieu cinématique

 

Après le questionnaire du Miroir et celui sur la Politique, Ludovic Maubreuil nous propose un questionnaire portant sur les dieux et les mythes au cinéma. L'occasion de mettre sa foi de cinéphile à l’épreuve.

 

1) Parmi tous ceux qui ont été représentés au cinéma, quel est votre dieu préféré ?

Celui qui créa la femme, pardi !

Et dieux créa la femme.jpg



2) Quel édifice religieux, présent dans un film, vous a donné envie de vous y attarder ?

Celle qu'occupe Andreï Roublev dans le film de Tarkovski.

Andrei roublev.jpg

 

Bien que je serais curieux de découvrir le mystère de l'église démoniaque de L'Antre de la folie de John Carpenter.

antre de la folie.jpg

 

 

3) Quel personnage de prêtre vous a le plus marqué ?

Don Pietro Pellegrini, l'admirable prêtre résistant dans Rome, ville ouverte de Roberto Rossellini.

Rome.jpg


 

4) Quel est le film le plus blasphémateur que vous connaissez ?

Salò ou les 120 journées de Sodome de Pier Paolo Pasolini : blasphème total contre la perversité du monde moderne.

Salo.jpg

 

 

5) Quel Jésus de cinéma vous semble le plus fidèle à l’original ? Et le moins ?

Le plus : celui, fugace, dont Harvey Keitel implore le pardon dans Bad Lieutenant d’Abel Ferrara

badlieutenant.jpg

 

Le moins : Celui de La Vie de Brian des Monty Python, qui demeure néanmoins le plus drôle et le plus sympathique.

life-of-brian.jpg

 

 

6) Pour quel film mythologique, avez-vous un faible ?

Le classique Jason et les Argonautes de Don Chaffey qui m’avait émerveillé étant enfant.

Jason.jpg

 

 

7) Quel est votre film de moines (ou de nonnes) favori ?

Pour les moines : Mission de Roland Joffé.

Mission.jpg

 

Pour les nonnes : Le Narcisse noir de Michael Powell et Emeric Pressburger.

LE-NARCISSE-NOIR-03.jpg

 

 

8) Parmi les films abordant la religion juive, quel est votre préféré ?

A Serious Man des frères Cohen.

Serious man.jpg

 

 

9) Même question pour l’islam ?

Je garde un beau souvenir de Et maintenant, on va où ?,la comédie de Nadine Labaki.

et-maintenant-on-va-ou.jpg

 

 

10) Quel film a su le mieux traduire l’intensité du monde païen ?

Les films d'Hayao Miyazaki en général et Princesse Mononoké en particulier.

princesse-mononoke-1.jpg

 

Mais j’ai aussi une affection particulière pour le merveilleux Excalibur de John Boorman et le terrifiant Kill List de Ben Wheatley.

kill-list.jpg

 

 

11) Sous les traits de quelle actrice, aimeriez-vous voir une apparition de la Vierge Marie ?

La belle Hafsia Herzi

hafsia herzi.jpg

 

 

12) Dans quelle œuvre avez-vous trouvé dépeint le plus fidèlement un rituel religieux ?

Celui de L'Exorciste de William Friedkin.

l-exorciste.jpg

 

 

13) Un miracle vous permet d’entrer véritablement à l’intérieur d’un film : lequel ?

Il était une fois en Amérique de Sergio Leone, bien que j’ai déjà arpenté ce film en rêve avant de le voir, au point de le considérer comme un fragment de ma mémoire personnelle, un de ceux qui se confondent avec ma nostalgie profonde.

il-etait-une-fois-en-amerique.jpg

 

 

14) Quel est votre diable préféré ?

Immédiatement, je songe à Robert de Niro en dandy démoniaque dans Angel Heart d’Alan Parker, au jacasseur Anton Adasinsky dans le Faust de Sokourov et à l’infernal Jules Berry dans Les Visiteurs du soir de Marcel Carné.

 

Mais mon préféré reste celui de South Park.

South Park 2.jpg

 

 

15) Avez-vous découvert une religion grâce au cinéma ?

Le cinéma est devenu ma religion.

 

 

16) Quel est à vos yeux le plus grand cinéaste chrétien ?

Martin Scorsese

Scorsese 2.jpg

Martin Scorsese casino.jpg

Scorsese.jpg

Scorsese 4.jpg

Scorsese 3.jpg

 

 

17) Dans la république islamique imaginée par Michel Houellebecq dans son dernier roman, Soumission, quels cinéastes ou quels films auraient, à votre avis, droit de cité ?

Luc Besson et François Bégaudeau (si ce dernier passait derrière la caméra) y trouveraient leur compte.

LucBesson.jpg

 

En revanche, Bruno Dumont et Abdellatif Kechiche seraient sans doute voués aux gémonies par le pouvoir...

dieu cinématique,ludovic maubreuil,sylvain métafiot,foi,cinéphilie,rites,diables,chrétien,jésus,islam,juif,mythologie,blasphème,paien

 

 

18) Quel(s) films) vous obligerait-on à revoir sans cesse si vous séjourniez aux Enfers ?

L’Enfer étant un lieu glacial je pencherais pour Volcano de Mick Jackson, histoire de rendre le séjour plus douillet.

Volcano.jpg

 

 

19) Étant entendu que la cinéphilie est pour vous une sorte de religion, quel en est le dieu ? Le (ou les) prophète(s) ? Les rites principaux ?

Le Dieu de la cinéphilie ? Michel Ciment.

 

Les prophètes ? Les cinéphiles aguerris qui parsèment la Toile : Vincent Roussel, Ludovic Maubreuil, Pierre Cormary, Timothée Gérardin, la fine équipe de Chronicart, Edouard Sivière, Ran & Nolan, Jean-Baptiste Thoret, Zinzolin, Félix & Rémi, Benjamin Fauré, Sédition… (c’était l’instant « brosse à reluire »).

 

Les rites ? Se rendre régulièrement (et à l'heure) dans une salle obscure pour y pousser de petits cris d’excitation ; s’enfermer chez soi pour visionner quatre ou cinq films d’affilés ; préférer les rétrospectives de l’Institut Lumière que les beuveries devant le foot…

Michel-Ciment-grand-sourcier-de-la-critique_article_popin.jpg

 

 

20) Y-a-t-il une scène ou un film qui ait un jour choqué vos convictions, que celles-ci soient de nature religieuse ou non ?

L’ultraviolence de Cube de Vincenzo Natali avait, en son temps, choqué ma sensibilité d’adolescent.

Cube.jpg

 

Quant à Bully de Larry Clark, il avait sérieusement mis à mal l’espérance et la bienveillance que je pouvais avoir envers mes camarades juvéniles.

Bully.jpg

 

Sylvain Métafiot

 

Commentaires

 

Très bien tout cela !... Et belles illustrations scorsesiennes !

 

C'est toujours un plaisir de répondre à vos questionnaires, Ludovic. Merci !
Et ce, même si parfois je me creuse désespérément la tête pour me souvenir de certains films dont j'ai oublié le nom ou certaines scènes.

Je vois que nous avons les mêmes références concernant Salo et Le Narcisse noir mais il faut vraiment que je vois Le Destin de Youssef Chahine.

Les commentaires sont fermés.