lundi, 16 décembre 2013

la série du lundi : une deuxième série sur la Chine

didier reynaud, chine, photographie

didier reynaud, chine, photographie

Lire la suite

lundi, 09 décembre 2013

la série du lundi : un petit tour en Chine

didier reynaud, china, photographie

photos qui datent de 2007, cela ne nous rajeunit pas...

didier reynaud, chine, photographie

Lire la suite

mardi, 09 décembre 2008

Il est bien loin le temps des contrats florissants entre la Chine et la France !

sarkozy-hu-jintao-dalai-lama.jpg

Les souvenirs de novembre 2007 semblent rangées au placard, en effet Sarko (Sa Ke Shi) est au plus bas dans le coeur des chinois, qui jugent ce personnage provocateur et scandaleux !

Après sa rencontre avec le Dalai Lama à Gdansk (Pologne), l'actuel président de l'UE et de la France s'est fait salué d'une manière peu diplomatique par les Chinois.

 

 

Lire la suite

jeudi, 25 septembre 2008

L'affaire du lait contaminé chinois

L'affaire éclate au grand jour, le 11 septembre, coincidence des dates oblige ! (hein Sylvain, encore un complot)

L'entreprise Sanlu, basé à Shijiazhuang, utilisait du Lait frelaté,vous vous en doutez, cela n'est pas conseillé.

Ce lait, a développé de la Mélamine, responsable d'infections.

2008-09-15T102407Z_01_NOOTR_RTRIDSP_2_OFRWR-CHINE-LAIT-20080915.jpg

Ce scandale d'état est aussi international car l'entreprise (et sans doute d'autres à venir) exportait ses produits vers le monde entier.

Déjà, la France comme de nombreux pays, a interdit l'achat de ce lait dit "A risque", mais qui a peut être déjà provoqué de nombreuses infections.

Consommé essentiellement par les enfants et les nouveaux nés, on ne sait pas encore les conséquences dans notre pays. Pour la Chine, 4 morts de nouveaux-nés dûs à ça, et quelques 13 autres contaminés et hospitalisés (d'après les sources officielles).

Ce problème en rappelle d'autres, ce n'est pas la première fois qu'un scandale de ce type est révelé au grand jour.

Seulement, pendant qu'à Beijing les Jeux Olympiques ont battu tout les records, de nouveaux tristes record risquent d'apparaître.

Cela vous rappelle-t-il l'affaire des jouets dangereux ?

Cela vous inquiète-t-il qu'on puisse consommer des produits alimentaires fabriqués à bas coûts tout cela au moment où l'on parle de baisse du pouvoir d'achat etc...

Quel interêt pour les grandes entreprises de distribution de vendre des produits non sûrs, et non conformes ? Faut il un scandale qui fera des morts pour qu'enfin on stoppe ces grandes manipulations internationales, enfin plutôt ces grands foutages de gueule ?

 

Enfin voici un court rappel de ce qui s'est déjà passé (source wiki et archives du monde) :

"En mai puis en juillet et enfin en septembre 2008, quatre bébés chinois sont morts et des milliers sont tombés malades après avoir absorbé du lait artificiel pour nourrisson contaminé : on y avait ajouté de la mélamine, afin de le faire apparaître plus riche en protéines. Les autorités chinoises ont reconnu que deux des compagnies laitières incriminées dans le scandale exportaient leurs produits (vers le Burundi, Gabon, Bangladesh, Birmanie et Yemen). Et l'ampleur du scandale a continué, touchant d'autres entreprises, d'autres produits et un nombre toujours plus important de personnes."

Effarant non ? et encore je suis sur qu'on ne sait pas tout

mercredi, 20 août 2008

Sarko quel Sa Ke Chi

En allant aux JO, tout en critiquant la Chine, notre idiot national a définitivement tout gagné...

 

Mais vraiment, Sarkozy quel Sha Ke Qi, l'idiot en colère en mandarin !

Si on oserait à peine affubler ce gentil surnom à notre très cher président toujours en colère, les Chinois eux n'y vont pas de main morte !

L'idiot en colère lui colle à la peau, comme aucun autre surnom. Et pourtant c'est pas faute d'avoir essayé.

S'il fallait faire perdre la face aux chinois, et qu'on ne savait comment s'y prendre, on devrait inventer un Nicolas Sarkozy Nagiboscai...

A force de prendre les gens pour des idiots, à force de se croire au dessus des lois, à force de promettre sans rien faire, à force de décevoir les gens, à force de passer d'un camp à l'autre sans arrêt... on finit par rentrer dans un camp, celui des idiots...

C'est un peu l'arroseur arrosé, ou l'idiotie récompensé !

En fait Sarko, enfin Sha Ke Qi (prononcer Cha-Que-Chi), a voulu préserver nos interets économiques, en dénonçant en partie la Chine, mais à quel jeu joue-t-il en France comme à l'étranger ? L'équipe de mapausecafé à compris, il joue au jeu du plus idiot, et pour ça on lui tire notre chapeau, car il est vraiment le meilleur !

 

Didier

samedi, 09 août 2008

Les JO accentuent les atteintes aux droits de l'homme !

Désolé de casser l’ambiance en cette période des Jeux Olympiques où tout -monde-il-est-beau-tout-le-monde-il-est-gentil mais, contrairement à ce que croyaient les gogos en tout genre, les promesses des autorités chinoises d’améliorer les Droits humains n’ont pas été tenues. Bien au contraire, selon Amnesty International, « La vague de répression actuelle intervient en grande partie à cause des JO ! ». Ainsi, plus précisément, « Les autorités chinoises ont placé en détention des personnes qui avaient écrit au C.I.O pour demander une amélioration de la situation des Droits de l’homme, protesté contre les expulsions forcées, ou manifesté contre la violation du droit au logement.

 

amnestyinternational4.jpg

Le gouvernement chinois avait promis de n’imposer aucune restriction au travail et au mouvement des journalistes, avant et pendant les jeux, déclarant : « Les médias disposeront d’une liberté d’information totale quand ils viendront en Chine… [Mais oui mon bichon…]. Pourtant, les autorités ont interdit aux journalistes étrangers l’accès au Tibet et aux régions limitrophes. Beaucoup continuent d’être harcelés et mêmes détenus s’ils cherchent à travailler hors de Pékin. Des journalistes continuent d’être menacés, et des publications ont dû s’interrompre suite à des articles politiquement sensibles. La police de l’Internet forte de 30 000 personnes, exerce une surveillance permanente sur les sites et les messageries. De nombreux internautes ont été arrêtés.

 

L’utilisation persistante de la « rééducation par le travail » permettant d’emprisonner quelqu’un jusqu’à 4 ans sur simple décision de la police, découle de la nécessité ressentie par les autorités de chasser les « indésirables » des rues de la capitale, dans le cadre du « nettoyage » [quel terme charmant…] de la ville.

 

AmnestyShooting_preview.jpgAu 2nd degré, la question des droits de l’homme n’échappe pas au regard ironique du journaliste Gérard Biard : « La Charte olympique précise que « la pratique du sport est un droit de l’homme » [pincez-moi !]. C’est le seul droit fondamental qu’elle mentionne explicitement – ce qui, au passage, en fait la charte éthique la plus proche de la Constitution chinoise. Qui osera prétendre que le gouvernement chinois empêche le peuple de faire du sport, lui qui sélectionne ses athlètes dès l’âge de 6 ans et leur fait faire au moins 12 heures d’exercice par jour ? […] Grâce à l’armée, depuis des années, n’importe quel manifestant est en mesure de courir le 100 mètres en moins de 7 secondes.

Quand aux semi-esclaves qui auraient travaillé pour des clopinettes à l’édification des sites de Pékin, rappelons que le bénévolat est également une valeur olympique. Ne soyons pas injuste et rétablissons la vérité, cette vérité que les droits-de-l’hommistes-germanopratins-ex-soixante-huitards voudraient cacher [bouh les méchants !] : la Chine peut se revendiquer fièrement des valeurs de l’olympisme. Elle ne doit pas avoir honte d’écraser les opposants, de censurer les médias, d’enfermer à tour de bras, d’empiler les condamnés à mort, de mettre des chars dans la rue dès qu’une banderole de protestation apparaît. Etre une dictature ne constitue pas, loin s’en faut, une entorse aux valeurs chères à Coubertin [admirateur d’Hitler]. Et ce n’est pas le marquis Juan Antonio Samaranch, qui fut ministre de Franco avant de prendre la tête du CIO de 1980 à 2001, qui dira le contraire. Quand au sport en général, qui serait aujourd’hui le nouveau symbole du « peace and love », à part le fait que les sportifs sont encore plus drogués que les hippies, on ne voit pas le rapport. »

RSF_menottes.jpg

 

Bref, comme je l’avais déjà dit je ne m’abruti pas devant le sport à la télé ; les JO ne font pas exception et le fait que cela se passe dans la plus grande dictature du monde n’arrange pas mon dégoût. Avis aux amateurs : hypnotisez-vous devant ce ramassis de dopés ingénus ou stupides pendant que persistent les atteintes aux droits de l’homme telles que la peine de mort, les arrestations arbitraires, les répressions contre les minorités tibétaines, ouïghours, mongols…

 

 

Sylvain Métafiot